Quand l'Horloge Tourne ...


L'horloge biologique fait que les femmes peuvent se sentir jeunes mais quand même avoir des difficultés à procréer

J'ai décidé d'écrire cet article sur le sujet de l'âge et de l'horloge biologique, c'est assez "touchy" et difficile d'en parler mais il y a encore beaucoup trop de femmes pas assez informées, et comme je dis souvent, si cela peut aider ne serait-ce qu'une seule personne je serai comblée ! Alors comme d'habitude, ce n'est pas pour mettre la pression à qui que ce soit (vous faîtes bien ce que vous voulez et vous avez raison !) ou pour dire "Faîtes vite des enfants !" (car non, en réalité c'est mieux pour la planète et donc les enfants des autres si vous n'en faîtes pas lol 😅 ... mais c'est un autre débat !) #provoc C'est juste que je pense qu'il est important de rappeler certains faits, personnellement je ne m'imaginais JAMAIS devoir aller en parcours PMA et galérer autant (alors qu'en réalité c'était déjà bien moins que plein d'autres femmes !). 😰 On part souvent du principe que : Si j'ai des règles régulières = Je vais pouvoir tomber enceinte (relativement facilement en tous cas), mais en réalité c'est loin d'être vrai ! Comme expliqué dans cet excellent article, ce n'est pas parce que vous avez des cycles réguliers et pas de problème de santé particuliers que vous tomberez enceinte rapidement et/ou naturellement, j'en sais quelque chose ! 😉 Il y a pleins de raisons à cela : vous pouvez avoir vos règles mais avoir des ovocytes de mauvaise qualité, votre conjoint peut avoir des problèmes de stérilité, vous pouvez avoir une endométriose plus ou moins diagnostiquée, une prédisposition à des anomalies génétiques (et donc faire des fausses couches) ou plein d'autres choses ! Je suis désolée pour le discours alarmiste ou si je vous fais un peu peur 😣, mais d'un côté si c'est le cas presque j'ai envie de vous dire tant mieux ! Soit vous n'avez aucun problème et au moins vous serez rassurée, soit s'il s'avère que c'est un peu plus compliqué vous aurez gagné un peu de temps ! "Et le temps, c'est de l'enfant !" 🤡 (Ok sorry je sors ... ➡) #vismaviedeclown On croit toujours qu'on a le temps mais ce n'est pas toujours vrai ! Dans notre société on n'est plus vraiment vieux avant d'être senior (càd après 60 ans) - et encore - cela peut être vrai dans la forme physique, le dynamisme, les envies, mais biologiquement parlant c'est FAUX !! J'ai plusieurs amies qui ont eu un "déclic" passés 40 ans, certaines ont eu une chance de malade (grossesse naturelle alors qu'un don d'ovocytes était prévu à l'étranger !), mais ce n'est pas le cas de toutes et cela peut s'avérer être un véritable traumatisme. Alors évidemment, les aléas de la vie font que ce n'est pas toujours possible sur plein d'aspects : on n'a pas trouvé la bonne personne, ce n'est pas le bon moment (mais y'a t'il vraiment un bon moment ?) ou on n'en a pas assez envie tout simplement (et c'est OK !). Mais si vous êtes au clair avec votre partenaire (parce que non, l'horloge biologique n'est absolument pas une excuse pour faire un enfant dans le dos hein !! 😓) et que vous savez que vous aurez envie d'enfants un jour, s'il vous plaît ne traînez pas trop ! (Moi je m'en fiche je le dis pour vous hein !) La fertilité est à son pic autour de 20-25 ans, après 35 ans elle commence à chuter (les grossesses gériatriques, vous vous souvenez lol ? 😂), passés 40 ans c'est franchement chaud et à 43, voire même 42 ans, il s'agit d'un âge critique, la plupart des centres de PMA refusant d'ailleurs les patientes car les chances sont estimées trop faibles. Alors vous entendrez toujours des cas exceptionnels : "Oui mais Adriana Karembeu elle a eu son enfant à 46 ans !" 😑 Certes, mais j'imagine qu'elle avait sûrement une armada de médecins pour la suivre avec des techniques de pointe, et elle-même dit de ne pas suivre son exemple, elle a eu ÉNORMÉMENT de chances, a eu plusieurs fausses couches et peur pendant toute sa grossesse pour elle et son bébé, je n'imagine même pas à quel point cela a dû être dur à vivre, si vous le pouvez épargnez-vous cela ! Pour ma part, nous avons avons commencé à parler sérieusement de projet d'enfants à 30 ans, à 31 ans j'enlevais mon stérilet, mais j'accoucherai si tout va bien qu'à 36 ans passés ... L'équipe du centre de PMA nous disait souvent au début "Ça va vous êtes jeunes", mais on a clairement vu le changement de discours autour des 34-35 ans, et ce n'est pas pour rien ! Donc 6 années entières pour concrétiser ce projet, et nous sommes loin d'être les pires cas de figures car nous avons des connaissances chez qui cela a pris plus de 7 ans, donc cela peut VRAIMENT être long ! Grosso modo, un centre de PMA vous suivra jusqu'à vos 42, voire 43 ans, donc si vous mettez 5 ans à avoir votre grossesse, commencer à 37 ans est déjà plus ou moins le dernier carat ! 😨 Vous aurez peut être de la chance et cela pourra arriver rapidement, mais n'oubliez pas que l'âge peut être le pire ou le meilleur facteur dans la procréation, qu'elle soit médicalisée ou pas. Pour reprendre un extrait de fiv.fr : "Les chiffres indiquent que la bascule se fait autour de 38 ans. Avant 37 ans, une femme en parcours de FIV a en effet plus de 25 % de chances de tomber enceinte, 12 % à 38 ans, 9 % à 40 ans et 5 à 6 % après 42 ans." (à chaque cycle) Les chiffres sont bien tournés, il faudrait parfois plutôt lire : "Avant 37 ans, une femme en parcours de FIV a, à chaque cycle, 75 % de risques d'échec de grossesse, 88 % à 38 ans, 91 % à 40 ans et 94-95 % après 42 ans." Ainsi la FIV n'est pas le "sésame" de la grossesse, loin de là ! La PMA a le mérite d'exister mais ce n'est pas gage de succès. De plus, il ne faut pas oublier que les délais sont en général longs (même si cela dépend de votre centre), la moyenne est d'une FIV tous les 6 mois sans recours au don, sachant que les taux de réussite sont entre 20% et 25% par cycle de FIV. Dans le cadre d'un don les délais peuvent facilement s'allonger à plusieurs années ! 😱 Il y aura peut-être aussi des aléas que vous n'aurez pas prévus qui pourront retarder votre parcours PMA : un déménagement, un problème de famille, ou encore plus récemment avec le Covid ; pour ma part ma ponction d'ovocytes a été repoussée de plus de 4 mois, je suis encore relativement jeune pour une Fivette, donc ce n'était pas très grave, mais j'ai lu beaucoup de témoignages de femmes pour qui s'était une réelle catastrophe. Par rapport au parcours FIV, je pense que vous avez compris que les chances baissent avec l'âge, et en plus la réserve ovarienne n'est pas illimitée pour nous les femmes. Ainsi si vous pensez vouloir des enfants un jour mais vous n'avez pas trouvé le papa ou que votre situation fait que c'est compliqué, il peut être judicieux de réfléchir sérieusement à la congélation de vos ovocytes, surtout si vous avez plus de 35 ans. Je n'ai pas toutes les données sur le sujet, je crois qu'en France c'est compliqué sans raison médical avérée, mais à l'étranger la congélation par "convenance" est plus tolérée, n'hésitez pas à vous renseigner.

Pour avoir fait ce parcours je peux vous dire que c'est déjà très éprouvant, mais en plus si vous devez renoncer à vos propres gênes cela peut être d'autant plus difficile. Bon, désolée pour ce sujet un peu lourd mais cela me tenait à coeur, je le redis le but n'est pas de vous mettre en méga-flip mais d'informer et de permettre certaines prises de conscience, peut-être pour vous-même ou autour de vous. N'hésitez pas à laisser un commentaire ou à m'écrire si vous souhaitez plus d'infos, et bon courage à toutes ! 😘