Ma Dernière Séance d'Hypnose HCP Avant le Transfert



Je voulais partager avec vous cette séance qui a eu lieu deux jours avant mon transfert réussi car je trouve cette expérience vraiment intéressante, notamment pour les personnes intéressées par le lien entre la FIV et le mental. Si vous ne connaissez pas la HCP (Hypnocoaching Process) je vous invite à lire le descriptif rapide que j'en ai fait dans ce post. Mon transfert avait lieu le mercredi 16 décembre 2020, et nous avions convenu la semaine précédente avec Sandrine, ma thérapeute, de nous faire une séance le lundi matin à 11h afin de mettre le paquet juste avant, il faut ce qu'il faut ! 💪 Le dimanche, j'ai mes parents au téléphone, ils devaient venir manger chez nous le mardi midi mais finalement ils avaient un rdv qui s'est rajouté, le mercredi nous avions le transfert et je voulais vraiment rester tranquille les jours suivants, donc nous avons avancé ce repas au lundi midi. Cela ne m'arrangeait pas du tout, mais cela faisait un petit moment que j'esquivais et je n'ai pas réussi à trouver de meilleure solution. J'écris donc à Sandrine en lui disant que cela allait être compliqué pour notre séance : mes parents venaient pour 12h30, le temps que je rentre de chez elle et que je fasse les derniers préparatifs du repas cela n'allait pas coller du tout. 😕 Elle n'était pas dispo le mardi donc impossible de reporter la séance, je lui propose donc d'annuler, tant pis pour moi. 😣

Elle me propose de la maintenir quand même et de venir plus tôt le lundi, elle allait s'arranger de son côté avec ses autres impératifs car elle estimait qu'il était important que je puisse faire cette séance, et dans le fond je savais qu'elle avait raison. Je vais donc chez elle le lundi matin, on s'installe et on fait un peu le point, et je m'excuse platement de lui avoir fait changé son planning. Elle me demande justement ce que je pense du fait que j'ai "préféré" ne pas dire non à mes parents plutôt que d'avoir ma séance, et en gros de les avoir fait passer en priorité par rapport à la réussite de ma FIV. 😶 Je lui explique justement que j'avais était "faible" vis-à-vis d'eux, que je n'avais pas su comment refuser, alors que dans le fond cela ne m'arrangeait pas du tout et que je savais que cette séance était importante. En creusant, nous nous sommes rendus compte que cette situation était déjà arrivée, plusieurs fois même, et que j'avais eu une tendance dernièrement à ne pas leur dire non, quitte à m'oublier dans l'affaire ... fâcheux vu les circonstances, non ? Pour resituer un peu le contexte, j'ai eu pendant longtemps une relation très conflictuelle avec mes parents et je me suis coupée d'eux pendant plusieurs années, émotionnellement du moins, et même si à cette période nous nous voyions quand même nous étions en froid. Quand je me suis réinstallée dans ma ville natale il y a 8 ans, ils m'ont aidé financièrement et ils ont vraiment changé dans un bon sens, nos relations se sont améliorées et depuis je me sens un peu "redevable" ; j'essaie inconsciemment de profiter de ce moment où cela se passe bien avec eux, après plusieurs années en dents de scie. J'ai aussi pris pas mal de responsabilités vis-à-vis d'eux et cela a été également pesant à certains moment. Qui plus est, les dernières semaines avant cette séance étaient compliquées avec eux : ils étaient assez envahissants mais en cherchant à ne pas l'être, d'où un entre-deux pas clair. Ce n'est pas simple à décrire, c'était genre "on veut être là, mais on n'assume pas mais du coup on est là à moitié" 😑 ; du coup ils m'appelaient presque tous les jours pour ne rien dire, et souvent même très tard le soir (22-23h, normal quoi !), et cela me tapait sur le système ! 😤 J'ai bien sûr ma responsabilité dans tout cela car à aucun moment je ne leur ai dit les choses, même gentiment, bref j'ai laissé faire alors que cette situation ne me convenait pas. Plus cela va et plus je me rends compte du fossé énorme entre eux et moi, sur tout (la vie, la façon de penser, les envies ...), et c'est parfois difficile à vivre car ils restent mes parents mais j'ai vraiment du mal avec leur façon d'être. En plus tout à cette période allait dans ce sens de l'agacement : ma mère m'appelait beaucoup ces derniers temps par le surnom que j'avais en étant enfant, c'est déjà pas ouf, mais surtout elle m'appelait aussi très (trop) souvent "Mon bébé" ! 😳 Comme m'a dit Sandrine : "Tu vois bien qu'il y a un problème, un bébé ne peut pas avoir d'enfant !" Voire ils leur arrivaient - asseyez-vous bien - de m'appeler par mégarde par ... le nom de leur chien !!! 🐶 😱 Oui oui !!! 😤 😓 🤬 #cassoc Rien que d'exprimer tout cela à voix haute et avec un retour "neutre" mais bienveillant et compréhensif m'a permis une énorme prise conscience via-à-vis de mon rapport à mes parents, alors que je pensais avoir tout "déblayé" sur ce sujet là ! Mais comme quoi il en restait un peu ! 😅 Nous avons ensuite fait une "descente" en hypnose pour valider tout ce qui avait été dit, afin notamment de ne plus me sentir redevable d'eux, de ne plus être ni le "bébé" ni la "maman" de mes parents, juste leur fille ni plus ni moins, et de vraiment trouver ma place en tant que future maman. Je suis repartie de cette séance boostée comme jamais, j'ai vraiment sentie que cela avait libéré les derniers gros freins émotionnels qu'il me restait, vis-à-vis de mes parents mais aussi de la maternité, je crois que je ne pouvais pas vraiment être mère tant que je me sentais aussi infantilisée mais également responsable d'eux sur certains aspects. Le comble de l'histoire : 😉

Je suis partie de chez Sandrine pour être bien à l'heure pour le déjeuner avec eux ; je suis arrivée assez excitée à la maison et j'ai fait un résumé de la séance à mon chéri, tout en me disant que je devais me calmer un peu lol, mais que je devais vraiment ne plus transiger sur autant de choses et VRAIMENT prendre ma place. À 13h (alors que nous avions rdv à 12h30 ...) pas de nouvelles, j'envoie un sms à mes parents pour savoir si tout est ok, ils me répondent qu'ils ne sont pas loin et arrivent au final à 13h15, soit 45 minutes de retard quand même ... 😑 Et là, ma mère arrive mal lunée, elle a mal pris le fait que je leur écrive et me l'a reproché en arrivant ! 😳 🤔 C'est eux qui sont en retard, ils ne préviennent pas et je me fais fumer, là j'ai juste halluciné ! 🤨 Je suis néanmoins restée calme à l'extérieur mais sans m'écraser (comme j'aurais pu le faire avant), et au final leur réaction était une bonne chose car c'est comme si tout allait dans le sens de la séance, et que leur attitude totalement injuste avait permis de complètement "valider" cette prise de conscience. En partant ma mère m'a appelée à nouveau "Mon bébé" mais d'une façon et sur un ton que j'aurais du mal à décrire, comme un adieu presque ; et ce qui est vraiment saisissant est que, sans que je ne lui dise rien elle ne m'a plus appelé comme cela depuis ... étonnant non ? 😇 Vous comprendrez que cette séance a vraiment été très importante, on peut y voir des coïncidences mais pour ma part ce genre de choses est arrivée beaucoup trop de fois pour que je mette cela que sur le compte du hasard ...! Au fond de moi, je suis persuadée qu'elle a débloqué des choses primordiales dans mon projet de devenir maman. Donc mille mercis Sandrine ! 😍 😍 😍 Et vous, avez-vous eu des expériences étonnantes avec des approches alternatives, que ce soit en FIV ou pas ?