Danse et Écriture Intuitives


Dans le mois de novembre j'ai fait une soirée chez ma chère amie et thérapeute Sandrine, en présence également de Louise, une de ses amies qu'elle a rencontrée lors de sa formation de thérapeute justement.


Louise est kiné à la base et s'est formée à l'énergétique car elle trouvait que les moyens donc elle disposait ne suffisait pas à expliquer certaines pathologies ou symptômes de ses patients, et qu'il lui fallait d'autres outils pour aller plus loin. Ainsi, elle a une sensibilité à tout ce qui est corporel et passe beaucoup par la danse et le mouvement, que ce soit à visée thérapeutique pour libérer d'éventuels blocages (physiques ou émotionnels) ou juste dans un but de bien-être et de lâcher-prise. Elle nous a donc proposé de faire une séance de danse intuitive, pour ma part je suis toujours avide de nouvelles expériences donc j'ai bien sûr accepté ! Le principe est de se laisser porter par le mouvement, par l'instant, il n'y a pas de recherches esthétiques ou stylistiques, juste d'être présent, ici et maintenant et de laisser parler le corps. Elle nous a proposé de le faire justement les yeux fermés pour ne pas se sentir jugée et pour aussi pouvoir se laisser totalement aller. L'idée clé est de se laisser traverser par la danse. Je suis tombée un jour via Facebook sur la vidéo de quelqu'un faisant de la danse intuitive mais j'ai l'impression que rien que le fait de filmer est contre-productif et à l'encontre de la pratique : on sait qu'il y a une caméra et que cela va finir sur internet, à moins d'avoir vraiment énormément de lâcher-prise cela me semble compliqué d'obtenir la même liberté que lorsqu'on est tranquille dans son salon, seule ou avec des amies de confiance, qui en plus ont les yeux fermés ! Et puis bien sûr, comme dans toute pratique de ce genre le fait de le voir "de l'extérieur" est forcément biaisé, on va quasi-automatiquement émettre un jugement de "c'est ridicule/moche/perché/l'adjectif que tu veux lol" ! 😣 Or le but est justement de se libérer de ces jugements, qui sont, si on y réfléchit, liés à un contexte, une culture, une éducation etc. Elle nous a ainsi proposé une première musique assez dynamique avec la thématique de danser les lettres de notre prénom. Ouhlà ... en entendant le thème je me suis dit que cela allait être compliqué 😅, et finalement pas du tout, on se laisse vraiment prendre au jeu et au mouvement, sans recherche aucune, si ce n'est d'être dans le ressenti et c'est vraiment très agréable. Ce choix est juste là pour nous aider à avoir un point de départ, mais peut aussi être révélateur de choses, cela l'a été par exemple pour Sandrine. Le fait d'être en mouvement sans contrainte ni jugement est très libérateur et exaltant, c'est rare de pouvoir se sentir aussi libre dans le mouvement. Elle nous a ensuite mis une deuxième musique qu'elle m'a dédiée, il s'agissait de chants traditionnels de femmes africaines pour la fertilité ! C'était une musique très puissante, très "terrienne" et ancrée, c'était également super agréable de danser dessus, il y a un côté tribal qui permet une vraie connexion au corps, bref c'était très puissant. En troisième morceau elle a choisi une chanson très calme, une sorte de sonate italienne guitare/voix, c'était vraiment un moment de douceur, pour redescendre un peu, tout en restant dans cette fluidité. Après ce dernier chant, elle nous a proposé de prendre une feuille et d'écrire ce qui nous passait par la tête, sans réfléchir, juste de coucher sur le papier ce qui nous traversait. Je me souviens avoir été très émue à l'écriture puis à la lecture de ce texte car je tenais à le partager avec elles deux. C'est étonnant de voir à quel point les mots arrivent rapidement et sans réfléchir ... J'ai hésité avant de vous le partager, déjà par pudeur car c'est très personnel 😳, mais j'avoue aussi un peu par "égo", car comme je le disais plus haut avec la danse filmée, cela n'a pas vocation à être relu, je ne peux pas m'empêcher de me dire que c'est un peu mauvais 😥 (les fameux jugements !), mais dans le fond le plus important est que ce soit sincère et spontané avant tout, et c'est vraiment le cas ! 🙂 Voici donc le texte, sans corrections, issu de cette séance de danse intuitive. Je remercie encore sincèrement Louise pour ce beau moment de partage, de douceur et d'introspection. ♥️ Le mouvement, fluide, de mon corps, alors que je me laisse bercer Est-ce la musique qui m'anime ou est-ce mon corps qui berce mon âme Comme on le ferait avec un enfant Un enfant ... Sa main contre la mienne Nos doigts qui se croisent Son âme avec mon âme Dans une même danse Sur la même berceuse ... La joie de sa rencontre L'amour qui ouvre mon coeur, prêt à être déchiré par cet amour dévorant La peur aussi La peur de déjà trop l'aimer Et s'il n'arrivait pas ? La peur du deuil d'un amour immatériel et incompréhensible pour les autres Comment peut-on autant aimer quelqu'un qui n'est pas encore dans notre existence ? La peur de souffrir, de ce manque, de ce vide Mais l'espoir aussi L'espoir que cette communion aboutisse Que ma réalité soit aussi belle que dans cette danse L'espoir de rencontrer un jour mon enfant Déjà présent dans mon coeur.