Approches pour Booster sa Fertilité, Favoriser son Transfert (et se Sentir Bien en général !)


Avant mon dernier transfert - celui qui a réussi - j'ai décidé de mettre beaucoup de choses en place pour mettre toutes les chances de notre côté. Je ne parlerai pas ici d'hygiène de vie : bien entendu une vie "saine", c'est à dire sans stress/tabac/alcool (dans la mesure du possible), avec une alimentation équilibrée, de l'exercice physique régulier et du repos, est bien évidemment favorable. Pour rappel je n'ai pas de problèmes médicaux qui pouvaient expliquer les échecs d'implantation (pas d'endométriose, pas de syndrome d'ovaires poly-kystiques, pas d'antécédents d'IVG etc.) ; ainsi je sentais bien qu'il fallait que j'aille chercher plus loin que ce que proposait la médecine conventionnelle. Je vais donc vous faire part d'approches moins allopathiques mais plus "holistiques", à voir si certaines vous parlent et vous tentent ! Pour ma part je suis assez réceptive à tout ce qui est magnétisme et énergétique donc même des approches très atypiques peuvent me convenir, à vous de trouver les alternatives et les praticiens qui vous conviennent, et cela est vraiment propre à chacun ! 🙂 Comme j'ai testé beaucoup de choses en même temps il est difficile de dire ce qui a vraiment fonctionné en particulier, je suis persuadée que dans mon cas c'est un tout qui a permis ce succès. Comme a dit mon acupuncteur à une amie : "Léna, là elle a tout fait pour que cela fonctionne, cela ne pouvait pas ne pas marcher !" 😉 J'ai fait un listing sans ordre particulier, et sans trop rentrer dans les détails car certaines méthodes auront sûrement droit à leur petit post à l'avenir ! Si vous êtes dans le 63 et que vous souhaitez les coordonnées de certains d'entre eux (même pour d'autres soucis que la fertilité, c'est l'avantage avec ce type d'approches !), n'hésitez pas à m'envoyer un mail.

- L'Acupuncture : J'ai fait 8 séances réparties sur les 3 mois avant le transfert, j'avais déjà eu des échos de personnes chez qui cela avait eu d'excellents résultats, et effectivement cela n'a pas manqué ! Je passe rapidement dessus car j'en parlerai plus longuement et tout le monde connaît déjà plus ou moins le principe, mais chaque séance m'a vraiment fait un bien fou, c'est une approche que je recommande chaudement ! - La Chiropraxie : Je ne connaissais pas vraiment cette thérapie, j'en avais entendu parler mais ne m'y étais jamais intéressée. C'est en cherchant des infos sur comment favoriser la nidation que j'ai vu que cela avait de très bons résultats, cette méthode est notamment beaucoup recommandée au Canada dans le cadre de FIV. J'ai fait 4 séances sur le mois et demi précédent l'intervention, et pareil, wahou ! 😊 - L'Ostéopathie / Naturopathie :

Mon ostéopathe est également naturopathe, il m'a conseillé certains compléments alimentaires et m'a fait une séance en stimulant les fascias de l'appareil digestif afin de bien réoxygéner et stimuler le bas du corps. Je le recommande surtout pour l'aspect naturopathie, pour tout ce qui est "mécanique" j'ai senti plus de bienfaits avec la chiro. - Le Tui-Na et les Massages : Il s'agit d'un massage traditionnel chinois, l'idée étant de stimuler les points d'acupuncture. Mon amie Karine fait sa formation dans cette pratique, et comme elle a besoin de s'entraîner j'ai été son cobaye (trop dur lol !). 😁 C'est très différent d'un massage habituel car déjà le patient habillé et l'approche est vraiment plus "énergétique" que "musculaire", les gestes sont très techniques mais on ressent un véritable bien-être global et profond, plus sur les "organes" que les muscles finalement ! Karine m'a également fait des massages plus "habituels" (californien, lomi-lomi) qui m'ont fait également énormément de bien, et j'ai beaucoup plus apprécié ses massages que d'autres que j'ai pu avoir dans des spas réputés, donc si jamais vous cherchez n'hésitez pas ! Je me suis également fait des auto-massages du bas-ventre tous les matins et soirs pendant 15 jours en complément, mais par sécurité consultez votre médecin ou gynéco avant. Voici une recette d'huile de massage post-transfert pour favoriser la nidation : de l'huile essentielle d’ylang-ylang complète + de l'huile essentielle d'orange douce diluées à 10% chacune, dans une huile végétale (j'ai choisi celle d'amande douce). - La RESC (Résonance Énergétique par Stimulation Cutanée) : Il s'agit d'une méthode créée par un kinésithérapeute qui stimule les points d'acupuncture mais sans aiguilles. Elle est réservée aux personnels médicaux et est ainsi beaucoup utilisée en hôpitaux (même pour soulager des maladies graves comme le cancer), d'où un certain "sérieux" par rapport à d'autres thérapies manuelles, ce qui peut être une bonne porte d'entrée pour les personnes un peu réticentes aux médecines alternatives.

Une autre amie se forme également à cette thérapie (décidément!) et les trois séances que nous avons fait avec elle étaient également très agréables et permettaient un vrai lâcher-prise. Elle m'a montré les points que je pouvais stimuler de mon côté, je prenais ainsi le temps de le faire tous les matins et soirs avec les auto-massages. - L'HCP (HypnoCoaching Process) : Il s'agit d'une thérapie brève de libération émotionnelle basée sur le principe de l'hypnose mais tout en restant totalement conscient. L'idée est de mettre le doigt sur la problématique qui peut bloquer le patient et de "reprogrammer" son cerveau à l'aide, entre autres, de phrases dites à haute voix. Très honnêtement j'étais un peu sceptique de prime abord quant à l'efficacité, mais pourtant contre toute attente chez moi cela a marché de dingue !! Au point qu'à la deuxième séance je suis tombée dans les pommes deux fois d'affilée sans rien comprendre à ce qui m'arrivait tellement c'était puissant ! 😳😳😳 (Cela ne m'était jamais arrivé auparavant, je tiens à le préciser !) Cette approche m'a énormément aidée à faire sauter de vieux blocages inconscients (peur de la maternité, de l'accouchement, problèmes familiaux ...) et être ainsi plus prête à accueillir un enfant. Le gros avantage est qu'en quelques séances on peut régler des problématiques très inconscientes qui auraient pris des années à comprendre en psychologie habituelle.

- L'Auto-Hypnose et la Méditation : Sur conseils de mon chiropracteur j'ai fait beaucoup d'auto-hypnose, de méditations et de visualisations, et clairement je suis sûre que cela a également beaucoup aidé. Je ne fais pas tellement de la méditation pour calmer mes pensées (je ne suis pas de nature très angoissée), pour moi c'est plutôt un moyen d'accéder à mon inconscient et d'avoir ensuite plus de compréhension sur les choses qui peuvent me bloquer. Dr Véronique Bellec parle beaucoup des visualisations dans son livre "Donner la vie, science et magie" (cf ma review ici), on en pense ce que l'on veut mais si c'était si "perché" que cela ne serait-ce pas étonnant de la part d'une médecin en génétique ? 😉

- Le Travail Psychologique : Pffffiou là c'est sûr que c'est un gros bout ... Je pense ne pas exagérer si je vous dis qu'avec mon chéri nous avons passé au moins une centaine d'heures dans le premier confinement à faire notre "auto-thérapie", c'est à dire à revoir notre enfance, notre adolescence, notre vie de jeune adulte, notre vie à deux, d'analyser les manques qu'on a pu avoir, la relation à nos parents, nos peurs, notre mal être des dernières années, et tant d'autres choses ... Alors autant dire que cela prend VRAIMENT du temps. On a pu le faire car on était prêt tous les deux à s'ouvrir (beaucoup lui plus que moi à la base), mais il faut savoir qu'un travail psychologique implique d'ÉNORMES remises en question personnelles. D'ailleurs je ne pense pas qu'on puisse faire cela dans tous les couples et j'ai même l'impression que ce n'est pas souhaitable pour tout le monde, et dans ce cas là il vaut sûrement mieux se confier à un professionnel extérieur. Nous avons eu cette chance de pouvoir le faire ensemble car nous avions vraiment envie de cette intimité, de connaître toutes les parts d'ombre de l'autre, et en plus c'était entre nous donc c'était gratuit lol ! 😄 Cela reste mon avis très personnel mais j'ai l'impression qu'en psychologie "classique" le travail est très long ... Si vous avez des contacts de psychologues compétents n'hésitez pas, mais néanmoins chez certaines personnes c'est plus le mental qui est rassuré car l'approche est plus acceptée et "officielle" que dans d'autres alternatives. Donc cela vaut déjà le coup de se poser cette question : "Avez-vous VRAIMENT envie de changer les choses ?" Tout le monde répond "Mais oui bien sûr !" de prime abord, mais réfléchissez-y bien, votre inconscient tire parfois des avantages "cachés" de certaines situations et peut créer certains sabotages. Le fait de voir un psychologue peut parfois ainsi ne rien changer car cela peut ne pas assez vous "secouer", surtout si vous avez des attentes à court/moyen terme. Si vous êtes pris par le temps (et c'est souvent le cas en FIV), l'argent et/ou que vous n'avez pas envie de faire plusieurs années sur le divan je vous conseille de plutôt vous tourner vers des approches plus "rapides". J'ai une excellente thérapeute qui maîtrise l'HCP, la kinésiologie et la bioénergie et qui, je le suis persuadée, m'a aidée comme personne n'aurait pu le faire en aussi peu de temps. Alors attention, "thérapie brève" ne veut pas dire "expresse" non plus lol, comme n'importe quelle chose importante il faut aller creuser un peu ! Quelque soit le thérapeute, la première séance permet surtout de comprendre qui vous êtes, donc ne vous arrêtez pas à cela même si vous ne voyez pas les bienfaits et prévoyez au moins 3 ou 4 séances avant de peut-être passer à autre chose. Mais comme pour tout j'ai envie de dire, vous vous verriez apprendre à faire quoi que ce soit en une seule séance ? Voilà, je vous ai tout dit ! Toutes ses approches reposent également sur le bien-être que cela apporte, et cela ne peut être que positif ! Quoi que vous fassiez, essayez de prendre du temps pour vous, la FIV/PMA peut être chronophage, que ce soit en termes de rendez-vous multiples et variés mais aussi de charge mentale, ces moments de recentrage sont bénéfiques mais aussi nécessaires ! Si les mécanismes psychologiques dans la maladie au sens large (infertilité mais aussi maladies graves) vous intéressent, je ne peux que vous recommander l'excellente thèse d'Anne Gabard Allard, "Notre santé au risque de notre histoire", c'est dense, c'est long, mais vous pouvez juste prendre quelques chapitres (celui sur l'infertilité est au début !), c'est incroyable de voir le lien entre psychologie et maladies ; d'ailleurs les femmes qui suivent une psychothérapie tombent ensuite enceinte beaucoup plus facilement. Ma thérapeute en HCP m'a libérée d'un dernier gros blocage en lien avec mes parents 2 jours avant le transfert, même si ce n'est pas l'unique élément de succès je suis totalement certaine que cela a joué énormément, donc merci Sandrine ! ♥️ ♥️ ♥️ Et vous, avez-vous déjà testé des thérapies alternatives et si oui dans quel contexte ?